Délégationdu Loir-et-Cher

Vivre la convivialité

Deux rencontres de groupes conviviaux du Secours Catholique en Loir-et-Cher ont regroupé plus de cent personnes, certains participaient pour la première fois, à Selles-sur-Cher le 14 avril 2014 et à Mondoubleau le lendemain.

Rencontre à Mondoubleau

publié en mai 2014

Sur ce thème de la convivialité, chacun a pu confronter ses représentations avec les principes du Secours Catholique. Les mots fusent : échange, partage, accueil de la différence, vivre ensemble, joie, empathie, service, entraide, chaleur, remplacer le « moi je » par le « moi nous »…

Dans mon équipe, où vois-je de la convivialité ? Qu’est-ce qui favorise la convivialité ? Quelques moments ordinaires ou exceptionnels sont immédiatement cités : le café, l’accueil, le premier regard, un local adapté, la boutique, les repas partagés, la relecture, la construction d’un projet, le partage des soucis et leur oubli, les activités, le Voyage de l’Espérance, Diaconia, « la convivialité est partout », « être ensemble à égalité », « se sentir compris sans recevoir des conseils »…

Quels sont les obstacles à la convivialité ? Un esprit d’accueil insuffisant, un manque d’ouverture – le mot convivialité devient alors « stérile » ! Le jugement, le manque de temps.

Quelques réflexions sur le paragraphe 199 de « La joie de l’Évangile » du pape François qui aident à la convivialité :

Beaucoup notent l’opposition entre l’activisme et l’attention aimante à l’autre, l’insistance du pape sur le fait que les pauvres doivent se sentir « chez eux » et que l’annonce de l’Évangile est la première des charités. « C’est seulement à partir de cette proximité réelle et cordiale que nous pouvons les accompagner… » Après un repas convivial, nous avons expérimenté des activités manuelles partagées.

Une suggestion pour terminer : engager une réflexion et des actions autour du thème de l’« animation de moments conviviaux ».

Jean-Claude Lambert

Imprimer cette page

Faites un don en ligne